Projet Alphabétisation – Eau Nayéga, Togo

Projet Alphabétisation – Eau Nayéga, Togo

P1020116

Soutenir notre projet 2013-2014 au Togo canton Nayéga

 

Rotary Club Fleurus Commission internationale

Adopter un village ? Et pourquoi pas un canton !

Introduction générale.

La lutte contre l’analphabétisme est un des objectifs essentiel du Rotary  International. On sait que les populations les plus fragiles ont difficilement accès à l’éducation. Bien que l’enseignement primaire que l’on qualifie souvent à juste titre d’enseignement fondamental soit obligatoire dans la plupart des pays d’Afrique, trop d’enfants en sont privés. C’est le cas dans la région des savanes dans l’extrême nord du Togo en raison de la pauvreté des habitants de cette région qui connaît une forme certaine de sahélisation. Les écoles de cette région sont souvent très pauvres elles-mêmes et manquent cruellement de moyens. Sans les instruments pédagogiques indispensables, sans manuels scolaires, les maîtres risquent le découragement et la démotivation guette les élèves.

Si nous voulons accorder la priorité à l’éducation en soutenant les écoles primaires, c’est après avoir pris contact avec la population du secteur. Toutefois quatre axes de développement ont été retenus. Le premier est bien sûr l’éducation, le second l’eau, le troisième la santé, le quatrième l’agriculture via le micro crédit en support aux organisations féminines.

Notre plan est donc de nous attaquer à résoudre les problèmes dans un contexte de développement intégré. Nous comptons nous appuyer sur le district pour les l’éducation  et l’eau en deux projets successifs. Nous cherchons des sponsors pour les deux autres projets : la santé (création d’un dispensaire et soutien à la mutuelle de santé pour les enfants les plus pauvres victimes de l’extrême pauvreté et/ou du sida.

 

 Localisation

 

 

 

 Remarque : Le club local partenaire est le club Tandjouaré-Dapaong. Le canton de Nayéga se situe entre Dapaong et Mandouri.

 

La région des savanes, située à l’extrême Nord du Togo est la zone  la plus pauvre du pays, déclarée zone sinistrée depuis 1990. La population vit dans un état de pauvreté très avancée .En rappel l’incidence de  pauvreté est estimée en moyenne  à 61,7% sur le plan national , et la région des savanes a le triste record d’avoir son indice qui est de 90,5 % . Devant cette situation peu enviable les parents éprouvent d’énormes difficultés pour acheter les fournitures scolaires à leurs enfants à l’école ce qui donne un taux très faible de scolarisation des enfants et surtout des  jeunes filles.

Dans la région des savanes la disparité est encore plus criarde dans l’EST de la région notamment la préfecture de KPENDJAL ou se trouve le nouveau canton de NAYEGA .

Le projet vise à  relever le taux de scolarisation et le maintien des apprenants à l’école et qui consiste à :

renforcer  le  système éducatif dans 11 écoles primaires de la préfecture de KPENDJAL et précisément dans le canton de Nayéga    dans la région des Savanes  à l’extrême Nord du TOGO   par la remise de kits scolaires pour élèves, de matériel pédagogique et didactique pour enseignants et élèves .

 

 

 

 

 

Le canton de Nayéga dans la préfecture de Kpendjal est donc la cible. Il comprend le village de Nayéga et les petits villages de Djatougou, Sogou, Nakpatongou, Dolongou, Boulbène, Nataré, Kankanpiéni, Tamatougou et Gall Goumpande. Le canton se situe dans la préfecture du Kpendjal, une des 5 préfectures de la région de savanes, dans l’extrême nord du Togo.

La préfecture du Kpendjal se situe dans la région des savanes dans l’extrême nord du Togo. La région des savanes est la plus pauvre du pays même si quelques villes et quelques gros villages ont su tirer parti des échanges commerciaux pour se développer. Il n’en reste pas moins vrai que ceux qui souffrent le plus, ce sont les cultivateurs, victimes trop souvent des aléas climatiques et d’une saison sèche qui rend la soudure souvent très difficile. Les autorités togolaises peinent à reconnaître cet état de fait par crainte de ternir l’image d’un pays qui se présente comme suffisant sur le plan alimentaire. Les problèmes des paysans du Nord sont donc peu pris en compte. L’exode rural reste souvent la seule solution pour une jeunesse sans espoir. Nous nous trouvons en fait dans une région qui doit lutter pour sa survie contre des risques de sahélisation dont ils sont victimes en raison du déboisement intensif dans un passé récent. Aujourd’hui, heureusement, le reboisement est en route, lentement mais sûrement.

Les terres agricoles ne manquent pas et il y a encore de nombreuse possibilités pour les utiliser. Des changements dans le choix des cultures (maïs par exemple au lieu de mil) permettent des rendements accrus. Mais souvent les moyens manquent, l’argent est rare et empêche les agriculteurs de décoller. Les femmes semblent d’ailleurs souvent plus consciente qu’il y a moyen d’améliorer leur condition de vie. Elles s’organisent en groupement : plus de 17 dans le canton de Nayéga. Ce sont ces femmes courageuses qui sont les plus enthousiastes pour scolariser leurs enfants. Mais elles ne peuvent trouver l’argent pour l’achat des manuels scolaires. Même l’achat de quelques cahiers peut être un obstacle à l’envoi des enfants sur les bancs de l’école.

 

Implication des bénéficiaires et des membres de la communauté locale.

 

Nos projets sur Nayéga ont reçu l’appui du préfet du Kpendjal, de l’inspection scolaires, des directeurs des écoles, des maîtres, des comités de parents, des groupements de femmes, du chef de canton, des chefs de village et des anciens qui ont été largement consultés sur place

 

Nayéga a été érigé en commune depuis peu et le canton est également tout nouveau. Auparavant cette partie du territoire dépendait de Naki Est. Tous les projets de développement se sont concentrés sur Naki et Nayéga était oublié. Depuis, sous l’impulsion du président du comité de développement villageois, le village se structure : les comités de parents, les organisations de jeunes et les organisations féminines mettent sur pied et écrivent même des statuts ! Chaque groupement envoie un représentant au comité de développement qui coordonne  ainsi les initiatives dans le canton.

 

La cible : les onze écoles du canton qui accueillent 2696 élèves.

 

Nous ciblons l’ensemble des 11 écoles du canton. Deux écoles se situent à Nayéga (dans le village proprement dit), les 9 autres dans les villages à la périphérie de Nayéga. Le plus éloigné se situe à 15 km, le plus proche à 5 km du centre du village de Nayéga.

Effectifs d’élèves en janvier 2012
CP1 CP2 CE1 CE2 CM1 CM2 Total
EPP Nayéga Ecole 1

76

62

55

60

60

60

373

EPP Nayéga Ecole 2

90

60

63

46

259

EPP Djatougou

65

51

40

30

20

206

EPP Sogou

86

67

75

22

35

21

306

EPP Nakpatougou

59

31

47

31

168

EPP Dolongou

57

30

46

32

165

EPP Boulbène

65

44

42

45

20

216

EPP Nataré

80

51

50

60

30

271

EPP Kankanpiéni

75

40

50

45

35

30

275

EPP Tamatougou

80

51

50

60

30

40

311

EPP Gall Goumpande

40

47

30

29

146

TOTAL

773

534

548

460

230

151

2696

 

La population d’élèves est confiée à un effectif de 33 maîtres (directeurs avec classe compris) ; seuls 11 maîtres sont diplômés. Les autres sont des stagiaires ou des maîtres faisant fonction mais sans avoir le titre. Trois écoles disposent d’une garderie d’enfants, sorte de gardiennat sans véritable projet pédagogique. Ce sont des mamans bénévoles qui se relaient pour s’occuper de ces petits. Il s’agit donc de garderie plus que d’écoles gardienne.

Nous avons retenu l’enseignement primaire qui  besoin d’être amélioré et dont les maîtres ont besoin d’un soutien.

Partenariat : RC Tandjouaré-Dapaong.

Nous avons contacté le Rotary club de Tandjouaré-Dapaong dont les membres se réunissent dans la ville de Dapaong à 35 km de Nayéga. Le club a marqué son accord pour être note partenaire local. Il nous aide à concrétiser le projet et en surveille les étapes de manière à ce que tout se passe selon les règles de plus haute probité. Le rotarien Arsène Tindame  est notre interlocuteur privilégié car expérimenté dans le domaine des matching grant.

tindame@yahoo.fr

 

Participation (non-financière) des Rotariens

La participation des Rotariens du club local de Tandjouaré-Dapaong   consistera  en  l’appui au montage du dossier de projet, l’acheminement du dossier au niveau des parrains au niveau international, l’appui à l’identification des  fournisseurs crédibles pour l’achat, la livraison et le suivi sur place et l’entreposage dans un magasin central à Dapaong et  le transport du magasin central aux différents établissements scolaires bénéficiaires.

L’organisation des cérémonies de remise officielles en présence des autorités locales, la capitalisation et la rédaction des rapports.

Le suivi régulier par e-mail des courriels avec les parrains internationaux, l’organisation et la préparation de la visite éventuelle des partenaires internationaux du district 1620 ou du   Rotary Club Fleurus pour visiter ces établissements  sont entre autres les implications non financières du club local.

 

Premier contact :      TINDAME T. ARSENE  Classification hydraulique villageoise

 N° de membre                       5376242

 

Numéro de club 77250 District 9100     

 

Le projet.

 

Nous voulons apporter un soutien aux 11 écoles en fournissant les manuels scolaires et le matériel pédagogique  indispensable afin de relever le taux de scolarité et de maintenir les enfants à l’école (faire diminuer le taux d’abandon au long des années) tout en veillant à la lisibilité du Rotary (via notamment des séances de remise officielle du matériel et les sacs marqués du logo du Rotary offert aux enfants en CE1, CE2 , CM1 et CM2.

La liste a été élaborée en collaboration étroite aves les directeurs et maîtres d’écoles et les comités de parents. Une visite des écoles et de nombreuses rencontres ont eu lieu en février, menée par Anré Lorsignol en contact avec la population depuis plus de 25 ans.

 

Les choix sont toujours difficiles mais nous avons convenu de consacrer la plus grande part des moyens à des outils qui peuvent servir de nombreuses années et qui touchent le plus grand nombre.

-  Ainsi la priorité est donnée aux manuels scolaires-élèves qui resteront la propriété des écoles et pourront servir plusieurs générations d’élèves.

-  Il fallait aussi équiper les maîtres en livres utiles leur permettant ainsi de disposer de l’outil de base pour préparer les leçons dans le respect des programmes officiels.

-  Le choix s’est porté sur les livres officiels du programme.

-  Les instituteurs se sont tous plaint du manque de dictionnaires. Ils souhaitent avoir un dictionnaire vite utilisable en classe, par eux-mêmes et leurs élèves. Le choix s’est porté sur un dictionnaire de poche.

- Les instituteurs ont souligné l’importance de disposer dans chaque école d’un dictionnaire encyclopédique : le petit Larousse leur est apparu comme l’outil le plus adéquat.

- une réserve de cahiers pour les élèves qui ne peuvent se les procurer, des craies, bics, marqueurs, pots de colle, papier kraft, biens malheureusement non durables étaient plus que souhaité par les comités de parents tandis que les maîtres manquent de correcteurs, de craies, de tableaux (dans certaines implantations).

- Enfin les maîtres, désireux d’établir des documents de qualité (rapports, préparations de cours …) souhaite quelques ordinateurs. Un partage entre écoles voisines permet de limiter la demande à 4 unités avec imprimante (rem en outre seules 3 écoles disposent de l’électricité.

 

Voici une estimation sur base des prix vérifiés sur place. Trois devis sont demandés aux commerçants locaux via le club ami de Tandjouaré-Dapaong qui s’assure du sérieux des maisons sollicitées.

 

 

Livre de lecture CP1 Flamboyant

400

2500

1000000

Livre de lecture CP2 Flamboyant

300

2500

750000

Livre de lecture CE1 Flamboyant

300

2600

780000

Livre de lecture CE2 Flamboyant

300

2600

780000

Livre de lecture CM1 Flamboyant

150

2700

405000

Livre de lecture CM2 Flamboyant

155

2700

418500

Livre du maître CP1 Flamboyant

11

5000

55000

Livre du maître CP2 Flamboyant

11

5000

55000

Livre du maître CE1 Flamboyant

11

5000

55000

Livre du maître CE2 Flamboyant

11

5000

55000

Livre du maître CM1 Flamboyant

11

5000

55000

Livre du maître CM2 Flamboyant

11

5000

55000

Calcul quotidien CE1

300

1500

450000

Calcul quotidien CE2

300

1500

450000

Calcul quotidien CM1

150

2500

375000

Calcul quotidien CM2

100

2500

250000

Livre de calcul du maître CP1

11

5000

55000

Livre de calcul du maître CP2

11

5000

55000

Livre de calcul du maître CE1

11

5000

55000

Livre de calcul du maître CE2

11

5000

55000

Livre de calcul du maître CM1

11

5000

55000

Livre de calcul du maître CM2

11

5000

55000

Livre d’Edusivipe CE

11

3000

33000

Livre d’Edusivipe CM

11

3000

33000

Livre d’histoire CE

11

3000

33000

Livre d’histoire CM

11

3000

33000

Livre de géographie CE

11

3000

33000

Livre de géographie CM

11

3000

33000

Livre d’ECM -CE

11

3000

33000

Livre d’ECM -CM

11

3000

33000

Géométrie du maître

11

6000

66000

Petit dictionnaire

33

3000

99000

Larousse illustré

33

35000

1155000

Craie blanche en bts

208

1000

208000

Craie de couleur en bts

66

1900

125400

Papier rames paquets

96

2000

192000

Bics bleus

4000

75

300000

Bics rouges

2600

75

195000

Marqueurs

11

400

4400

Correcteurs

11

700

7700

Scotch Kaki

11

400

4400

Papier Kraf

550

50

27500

Pots de colle

33

500

16500

Ballons

22

10000

220000

Ordinateurs portables

4

300000

1200000

Imprimantes scanner

2

125000

250000

Précis de législation

11

2500

27500

Tableau chevalier

6

40000

240000

Cahiers de 100 pages

15000

100

1500000

Cahiers  de 200 pages

2000

200

400000

Crayons

2600

25

65000

Gommes

2600

50

130000

Règles

2600

50

130000

Crayons de Couleurs

2600

500

1300000

Ensemble géométrique

850

500

425000

Cartes d’Afrique

11

39700

436700

Carte TOGO

11

37000

407000

Globes terrestres

11

35000

385000

Cartouches d’encre pr imprimantes

10

15000

150000

SACS POUR CE2 AU CM2

850

4000

3400000

Total provisoire sans postes 57 à 60

19649600

Francs CFA
 Soit + ou -
 30.000 euro

 

Devis des commerçants locaux

 

Voir annexes

 

Plan de financement

 

Club de Fleurus : 2500 euro

 

Clubs du district 1620 :

 

Contribution District 1620 :

 

Club Tandjouaré-Dapaong : 200 USD

 

Matching grant :

 

Total 30.000 euro

 

 

 

Pour le Rotary club de Fleurus,

Freddy Kovacic, président 2011-2012

 

Gérard Lardinois, président nommé 2012-2013

 

André Lorsignol, PP et président de la commission internationale.

Partager cet article
  • icone facebook
  • icone twitter
  • icone linkedin
  • icone google+